laicite
Forums > PhilosophieAller à la dernière page
<< Précédent |

Laïcité

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
913080 Publié le 13/09/2008 à 18:52 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Citation:
La conception française est, dans son principe, la plus radicale des conceptions de la laïcité (comparativement), quoiqu’elle ne soit pas totale. La justification de ce principe est que, pour que l’État respecte toutes les croyances de manière égale, il ne devrait en reconnaître aucune. Selon ce principe, la croyance religieuse relève de l’intimité de l’individu. De ce fait, l’État n’intervient pas dans la religion du citoyen, pas plus que la religion n’intervient dans le fonctionnement de l’État. La laïcité à la française pose comme fondement la neutralité religieuse de l’État. L’État n’intervient pas dans le fonctionnement de la religion, sauf si la religion est persécutée (article 1 de la loi de 1905 : "l’État garantit l’exercice des cultes.")


La laïcité est définie comme tolérance.



913080 Publié le 13/09/2008 à 18:55 supprimer cette contribution
C'est le sens que je lui donne quotidiennement :

on accepte toutes les religions, sous réserves qu'elles ne soient pas publiquement prosélytes.
1940628 Publié le 13/09/2008 à 18:56 supprimer cette contribution
le "socialisme" peut il etre considéré comme une religion?
2376843 Publié le 13/09/2008 à 19:07 supprimer cette contribution
"" pas publiquement prosélyte ""
dans ce cas faut censurer les 3/4 des posts sur affection
2342743 Publié le 13/09/2008 à 19:10 supprimer cette contribution
Citation:
le "socialisme" peut il etre considéré comme une religion?


un sacerdoce
2025831 Publié le 13/09/2008 à 19:12 supprimer cette contribution
Le premier grand socialiste était Jésus !
(là je vais me faire tuer )
1806855 Publié le 13/09/2008 à 19:12 supprimer cette contribution
une sinécure.
1945139 Publié le 13/09/2008 à 20:28 supprimer cette contribution
une
ciné cure



10 janvier 2006
Preuves historiques de l'existence de Jésus-Christ
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/01/preuves_histori.html
1945139 Publié le 13/09/2008 à 20:32 supprimer cette contribution
Cascioli affirme que toutes les preuves de l'existence de Jésus proviennent des auteurs bibliques qui ont vécu après la vie d'un hypothétique Jésus et de ce fait ne peuvent êtres considérés comme des témoins crédibles et de confiance. Afin de faire le jour sur cette affaire vieille de 2000 ans, une expertise a été demandée qui pourra déterminer si la figure de Jésus-Christ est réelle et vraiment historique.

Cette expertise existe pourtant déjà. On pourra se référer à cette étude ou à celle-ci (faite par des évangélistes), qui montrent que les historiens du 1er siècle (Thallus, Josèphe, Suétone, Tacite, etc.), le Talmud attestent de l'existence historique de Jésus, à tel point que nous avons plus de preuves historiques de l'existence de Jésus-Christ que de celle de Jules César (à ce titre, les manuscrits du Nouveau Testament ont plus d'authenticité historique que La Guerre des Gaules...).



Alors ,poussez pas grand mere.....
1945139 Publié le 13/09/2008 à 20:35 supprimer cette contribution
Citation:
dans ce cas faut censurer les 3/4 des posts sur affection


Affection ne fait pas partie de l'EN française
2376843 Publié le 13/09/2008 à 20:38 supprimer cette contribution
euh ? Alixe que voulez vous dire par "EN ".
1945139 Publié le 15/09/2008 à 23:15 supprimer cette contribution
Education Nationale
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 14/12/2008 à 18:20 supprimer cette contribution
J'ai reçu ce texte :

Citation:
Le Président de la République viole la loi de 1905 sur la séparation des
Églises et de l’État

Le Président de la République, en qualité de Président de l’Union
européenne, vient de déléguer l’organisation au Ministère des Affaires
étrangères et au Ministère de l’Intérieur d’un colloque, le 17 décembre
2008, à Paris, intitulé « Religions et puissance publique dans l’Union
européenne ».

Les 27 pays constituant l’Union Européenne sont invités à participer, en
envoyant une délégation, dont le modèle recommandé est le suivant : un
responsable chargé, au sein de l’Etat, des questions religieuses ou des
cultes :
- Un prêtre ou un pasteur,
- Un rabbin,
- Un imam.
Ce faisant, la Présidence française concrétise les engagements verbaux pris
lors de la visite du Pape Benoît XVI en intégrant les religions dans la
gestion publique des États.
C’est manifestement une violation de la loi de 1905 sur la séparation des
Églises et de l’État,
C’est une remise en cause effective de la Constitution française qui
mentionne expressément la laïcité de la République.
Il est évident que l’objectif est de conférer aux trois religions précitées
un statut particulier ce qui revient à établir une discrimination entre les
citoyens.
Le Centre d’Action Laïque belge (asbl) a demandé aux associations laïques de
saisir les autorités politiques de leur pays afin qu’elles boycottent cette
réunion.
La Fédération Nationale de la Libre Pensée s’associe pleinement à cette
action. Elle attire l’attention des citoyens sur les conséquences de cette
politique d’intégration religieuse.

Elle intervient auprès de la Présidence de la République pour renouveler sa
demande d’entretien afin de faire connaître la position des citoyens
attachés à la laïcité de l’État qui, rappelons-le, sont majoritaires.

2364767 Publié le 14/12/2008 à 18:29 supprimer cette contribution


Loi de 1905...

http://pagesperso-orange.fr/union.rationaliste44/Cadres%20Dossiers%20en%20Ligne/Dossiers_en_ligne/Laicite/loi%20de%201905/loi1905texte.html
2364767 Publié le 14/12/2008 à 18:34 supprimer cette contribution
http://www.wikio.fr/article/82614404
2364767 Publié le 14/12/2008 à 18:38 supprimer cette contribution
Bien relire la constitution de 1958 et son préambule...

http://www.legifrance.gouv.fr/html/constitution/constitution2.htm
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 14/12/2008 à 19:36 supprimer cette contribution
Citation:
Art. 2. - La langue de la République est le français
A part Balladur et Le Pen, qui sait encore le parler dans le monde politique ?
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 14/12/2008 à 19:38 supprimer cette contribution
Citation:
Le Président de la République, en qualité de Président de l’Union européenne, vient de déléguer l’organisation aux Ministères des Affaires étrangères et au Ministère de l’Intérieur d’un colloque, le 17 décembre 2008, à Paris, intitulé « Religions et puissance publique dans l’Union européenne ».

Les 27 pays constituant l’Union Européenne sont invités par Nicolas Sarkozy à participer, en envoyant une délégation, dont le modèle recommandé est le suivant :
- un responsable chargé, au sein de l’Etat, des questions religieuses ou des cultes :
- Un prêtre ou un pasteur,
- Un rabbin,
- Un imam.
Putaing, c'est une honte, en effet : à un colloque sur les religions, voilà qu'on invite des religieux ! Pourquoi pas des médecins aux entretiens de Bichat, tant qu'on y est ?

Si ça continue, il s vont nous créer un conseil français du culte musulman, pas de raison de s'arrêter. Mais c'est pas possible, ça, hein ? Personne ne resterait passivement à accepter une chose pareille. C'est de la science-fiction

Cela étant, il y a quand même non-respect de rôles : c'est au ministre de l'Intérieur de s'occuper de tout ce qui est relatif aux cultes, pas au président de la République. Ce n'est pas davantage à ce dernier de faire dame-pipi, je préfère le lui rappeler tout de suite vu sa difficulté apparente à se concentrer sur son boulot.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 14/12/2008 à 19:44 supprimer cette contribution
Citation:
La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.
Excepté en Alsace, où elle les subventionne tous à 100%, conséquence de l'accord signé en 1918 (et que ne peut donc prendre en compte la loi de 1905), sans lequel nous aurions vu sans pouvoir nous y opposer (la SDN y aurait veillé) l'Alsace exiger et obtenir son rattachement à l'Allemagne

Les Alsaciennes y auraient gagné un droit de vote en 1919 au lieu de devoir attendre 1945. Dans tous les autres domaines, elles auraient en revanche sacrément morflé. Un peu comme ce qui nous attend, d'ailleurs.
913080 Publié le 14/12/2008 à 20:45 supprimer cette contribution
Citation:
en qualité de Président de l’Union européenne


béouais, il fait au niveau européen ce qu'il sait ne pouvoir faire au niveau national.

C'est une fixette, chez ce mécréant.

Très peu de pays ont le principe de laïcité inscrit dans leur Constitution (In God we trust).

Il en profite.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 14/12/2008 à 20:51 supprimer cette contribution
Citation:
(In God we trust)
est à comprendre dans le sens : "les autres, veuillez payer comptant !".
Page 1

Forums > Philosophie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Laïcité| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
6 connectés au chat
43 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Laïcité