Accueil | Connexion
Paganel, antisémantique - 980920
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes \ Poèmes \ Oeuvres originales   Tous ses textes


Ici et maintenant



Un peu plus que des habitudes
Un peu moins que de la passion

Un peu moins que des certitudes
Un peu plus qu'une inclination

Une envie de ne pas vous perdre
Et de vous le faire savoir
Ne jamais rater un prétexte
Pour trouver l'occasion de vous voir

De vous à moi, du moins je pense
Au cours de nos conversations
Un peu moins que la dépendance
Un peu plus que l'admiration

Et, c'est bien là que le bât blesse
Et me torture au fil des jours
Beaucoup plus que la simple tendresse
Mais pas forcément de l'amour.

Friday, August 06, 2010
12:19 AM

Auteur : Kimy (Paganel)

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

5 Commentaires

Les ordres (ébauche)


LUI

Une voix lui a dit

« Perds tout ton sens critique sitôt que tu verras
De belles dents rangées et des yeux en amande
Une bouche pulpeuse et qui paraît gourmande
Oublie tout le réel quand tu les croiseras.

Tu feras tout cela parce que ce sont les ordres.
Et que ton ADN se fout de ton avis ».

L'homme qui jusqu'ici se tenait bien tranquille,
Vivant au jour le jour, se contentant de peu;
Coupé des peurs obscures et des rites imbéciles
Dans l'univers enfin déserté par les dieux

Le voilà demandant aux chemins des planètes
Quelque obscure clarté sur lui et sur sa belle.
Lui, l'être rationnel pourvu d'idées si nettes
Va se croire pourvu de quelque âme immortelle.

Un monde autrefois gris vire aujourd'hui au bleu.
Le destin sans nul doute a prévu leur rencontre
Prévu ? Non ! Combiné ! Réglé tel une montre
L'univers a été conçu rien que pour eux.

C'est un leurre éternel, et, la raison en berne,
Ils s'en vont quelque temps se croire au paradis.
Brandissant vainement sa célèbre lanterne
Diogène de là haut les regarde et sourit.

(3 janvier 2004 - ébauche; toute critique ou suggestion est bienvenue)

Saturday, April 10, 2004
3:32 AM

Auteur : Paganel (Kimy)

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

13 Commentaires

Non-poème (écrit dans un rallye)


Les rallyes rivalisent d'épreuves stupides et parfois incontournables : trouver l'idéogramme chinois représentant le mot "canard" (bon, c'est facile), reconnaître, les yeux bandés ou non, la source de 12 eaux minérales différentes, et l'inévitable

Ecrire en dix minutes une ode aux commissaires (alexandrin)

l'épreuve se compliquant ici de donner un point par pluriel irrégulier employé. Il y a au moins deux erreurs, une de forme et une de fond. Tant pis, on laisse tel quel.



À la lueur des fanals rêvent de vieux hiboux
Blottis dans leurs chandails, chauves tels des genoux
Loin des chantiers navals mangeant leur soupe aux choux :
De fatals commissaires mesquins comme des poux.

Nous faisons des vitraux, ils les couvrent de boue
Et sur tous nos travaux ils lancent leurs cailloux.
Nos savants jeux d’émaux n’inspirent que dégoût
Aux fatals commissaires mesquins comme des poux.

Ces vers sont bien bancals : ils veulent des bijoux
« Nous les trouvons banals. Ce n’est pas le Pérou. »
Ils nous parlent de bals tragiques à Tombouctou...
Ô fatals commissaires mesquins comme des poux!

Prince, loin de nos têtes écartez le courroux
De ces fous sanguinaires à l’âme de gadoue
Pour qui nos pauvres nerfs ne sont que des joujoux
Ces fatals commissaires mesquins comme des poux.

Tuesday, March 30, 2004
9:25 AM

Auteur : Kimy (Paganel)

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

5 Commentaires

    

Blog mis à jour le 16/07/2019 à 00:35:14



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit