Accueil | Connexion
Paganel, antisémantique - 980920
Skip Navigation Links.
Liens \ Forums \ Plaisir d'écrire

domi - 417343

REGAIN (xiane va aimer!) j''espère!


REGAIN

Il gisait, immobile et sans vie, depuis peut être une éternité, lorsqu’en lui même il senti la douce chaleur du bain de réveil… Le moment était arrivé ! Il allait pouvoir revivre enfin ! Marc essayait de se souvenir, mais c’est une nausée affreuse qui pourtant le submergea.

Il ne comprenait pas trop, que faisaient les infirmières chargées du réveil? Où étaient-elles? Pourquoi n’était-il pas déjà perfusé? Le liquide amniotique se refroidissait et s’écoulait lentement alors qu’il ouvrait péniblement les yeux. Il senti son sarcophage se vider ! Pourtant on lui avait bien expliqué qu’il serait pris en charge et n’aurait aucun désagrément lors de son réveil et déjà contrarié, il essaya d’inspirer car il étouffait littéralement! Ces efforts furent vains, le liquide s’échappait toujours il ne semblait d’ailleurs plus très chaud et Marc avait l’impression de se retrouver dehors, en plein hiver, nu et par moins 15° au moins et toujours cette angoisse, cette nausée qui l’oppressait. Marc inspira de toutes ses forces, une violente déchirure lui traversa la poitrine lui arrachant un cri rauque et bestial.

Mais que foutaient les infirmiers ! La douleur restait très vive et un goût de sang lui arriva dans la bouche. Inquiet, Marc essaya de s’asseoir au moins pour appeler à l’aide. Un clavier était d’ailleurs à sa disposition à droite de sa main, il pressa le bouton d’appel et un voyant situé à côté du bouton se mis à clignoter. Marc tremblait à présent, et ce liquide qui se vidait toujours , bientôt, il ne resta plus rien que Marc transi et tremblant de froid . Dans un effort surhumain, il essaya de se lever non sans hurler afin qu’on lui vienne à l’aide… Mais pas un bruit ne répondait à ces appels seuls le ronronnement des compresseurs lui parvenaient aux oreilles …Marc commençait à s’inquiéter et sorti du sarcophage.

Il tendit la main pour prendre la robe de chambre pliée et rangée sur le dessus du sarcophage mais ses mains disparurent dans une poussière blanche et grise qui le glaça d’effroi !
Vite il tendit la main vers le couvercle du sarcophage pour tenter de le refermer : Sur le dessus la date indiquait bien 2028 gravé dans une plaque d’ailleurs fissurée comme usée par le soleil et juste en dessous était indiqué en chiffres électroniques 2328 ! Ce n’était pas possible ! il n’avait pu hiberner 300 ans! Les docteurs lui avaient dit que les antibiotiques du germe mutant qu’il avait contracté au contact d’une femme soldat en permission serait probablement au point dans 2 ans tout au plus! Or si le calendrier électronique était bon, c’était il y a 300 ans ! Que c’était-il passé ? Marc tremblait de froid et d’angoisse et c’est avec difficulté qu’il se dirigea vers ce qui lui semblait une sortie. Il pénétra dans la pièce plutôt spacieuse et se dirigea vers ce qu’il pensait être l’infirmière de garde, mais il ne vit horrifié qu’un squelette momifié grimaçant ! Il regarda l’éphéméride et lu 2032 il était indiqué les mesures prises et la mise en service autonome du système grâce au générateur nucléaire situé au 8ème sous-sol. Mais sacré nom d’une pipe! Pourquoi s’étaient-ils branché sur ce générateur de secours si coûteux ?

Il fouillait fébrilement les armoires à la recherche d’un vêtement chaud mais ne trouva que des choses qui tombaient en charpie au moindre contact .
Il se dirigea vers un sas ou il trouva des combinaisons de protection anti-virales et les enfila fébrilement ses dents s’entre choquant violemment.
Il fouilla tout le bureau et trouva enfin ce qu’il cherchait: Le protocole de réveil ! Il ouvrait les placards, tendu, fébrile et inquiet puis trouva les produits dans des ampoules scellées. Mais était-ce raisonnable? N’allaient-elles pas le tuer ? Il allait de plus en plus mal et se résolu à s’injecter le produit de réveil. Il perdit alors connaissance…

La suite, si ça vous plaît. Tout est dans la tête …J'leur raconte des pitites histoires comme ça avant de les câliner, pas vous? Ca change de: Il était une fois!
Pis ca permet de recharger la batterie (hihi)

Dernière participation le
Monday, September 03, 2018
4:44 PM

162 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

719349

♫ ♥ VOLEUSE ♥ ♫




Comme une voleuse,je m'approprie cet espace. Pour y déposer mes écrits...

On dit que l'écriture est la meilleure thérapie, lollll hé bien moi je suis mon meilleur thérapeute...

Bon le but est de ne pas encombrer les espaces de poèmes car je ne cherche ni notation, ni approbation ni désapprobation. Les critiques sont la bienvenue, car à mon sens la seule façon de s'améliorer est de se regarder par les yeux des autres...

Donc, pour fêter mon emménagement, je dépose mon premier carton...


Dernière participation le
Sunday, September 11, 2016
5:41 PM

4760 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

jovaly - 1761455 

l'actualité en poésie


Parler d'actualite
l'écrire en poème
savoir diversifier
et dire je t'aime

Chaque jour porte
de nouveaux vers
de telle sorte
chacun sa lumière

Bien sure sera bienvenue
les poèmes de nos disparus
mais aussi maintenant
l'actualité en avant

commantaires déplacés
seront bien sur effacés
au plaisir de vous lire
avec ce fil pour dire...

Dernière participation le
Sunday, November 15, 2015
2:52 PM

312 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

2340257

L'actualité... un vrai poème


Brêves du jour: 18-8-08

C'est pas la série "Friends", plutôt la conjoncture
qui pousse les quinquas vers la colocation;
comme les étudiants, voila "les vieux croutons"
qui partagent les murs et aussi la facture.

Le prix du carburant incite au banditisme,
n'allez pas siphoner la voiture du voisin...
les loueurs de voitures et les pros du tourisme
afin de vous séduire, vous offrent votre plein.

Pour être le filleul de Carla Sarkozy, déguisez-vous en ours
et vous aurez vos chances; la dame est motivée,
saluons son action... l'ours des Pyrénées
n'a, pour se reproduire, plus qu'à vider ses bourses.

On l'a baptisée Fay, elle nous vient de Cuba;
si elle est renversante, ne vous méprenez pas:
c'est bien une tempête qui tue à Haïti
et file à toute allure vers les Etas Unis.

Dernière participation le
Monday, August 19, 2013
8:54 AM

611 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

1553233

songe


dis moi que gagne tu a venir a moi songe laise moi en pais si c'est par la fenèque tupasse je la fermerai chaque nuit pour t'empècher d'entrer jusqu'a' moi qu'ai je besoin que tu ravives mes souvenirs je sais tout ce que tu sais ce n'est pas aujourd' hui que mes soucis vont commencer les réves sont menteurs ami n' y ajoute point j'ai révé que j'étais près de toi au réveil je me suis trouvée seulle depui qu'on m'a donnée mon coeur toujour se resouvient réve éloingne toi pourquoi ramenes tu les souvenirs en moi ceux que jai au loin tu mes les a volée
quand le jour chasse les ténèbre tu te ri de ceux que tu as aimées

Dernière participation le
Friday, July 05, 2013
11:23 AM

355 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 24/07/2019 à 00:29:55



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit